Accueil / Actualités / JOURNEE INTERNATIONALE POUR LE DROIT A LA VERITE EN CE QUI CONCERNE LES VIOLATIONS FLAGRANTES DES DROITS DE L’HOMME ET POUR LA DIGNITE DES VICTIMES . DECLARATION DU PRESIDENT DE LA COMMISSION VERITE ET RECONCILIATION.

JOURNEE INTERNATIONALE POUR LE DROIT A LA VERITE EN CE QUI CONCERNE LES VIOLATIONS FLAGRANTES DES DROITS DE L’HOMME ET POUR LA DIGNITE DES VICTIMES . DECLARATION DU PRESIDENT DE LA COMMISSION VERITE ET RECONCILIATION.

1) Comme chaque année depuis huit ans, la date du 24 mars est célébrée dans le monde entier comme la « journée internationale pour le droit à la vérité en ce qui concerne les violations flagrantes des droits de l’homme et pour la dignité des victimes ».

2) Au Burundi, cette journée survient à quelques jours d’une période lourdement chargée en souvenirs douloureux de violations massives et flagrantes des droits de l’homme à propos desquelles jamais la vérité ne fut établie. Aussi longtemps qu’il se prolonge, cet état de fait partage et ronge la mémoire due aux victimes, inflige et prolonge le préjudice aux survivants ainsi qu’à la société burundaise qui demeure fragilisée.
3) C’est en conscience de l’importance de la vérité pour le recouvrement et le rétablissement chez les Burundais de leurs facultés à vivre, cohabiter pacifiquement et s’épanouir sans phobie, en respect et en confiance l’un de l’autre, sans considération de l’identité ethnique ou de genre, des affiliations politiques ou Cliquez ici pour lire l’intégralité de la déclaration.

à propos du webmaster

Essayer aussi

Remise et reprise à la Commission Vérité et Réconciliation.

Ce jeudi 06 décembre 2018, a eu lieu au siège de la Commission Vérité et …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

error: Content is protected !!